Aucune douleur n’est ressentie lors de votre chirurgie esthétique ; l’anesthésie remplit bien son rôle. L'anesthésie est, en effet, un état d'inconscience contrôlée ou de perte de sensation induite médicalement chez les patients qui subissent une intervention chirurgicale.

Cela rend le processus des opérations supportable pour les patients et techniquement réalisable pour les chirurgiens.

À l'aide d'anesthésiques, de narcotiques, de sédatifs et de médicaments neurobloquants, votre chirurgien vous mettra sous anesthésie.

Sous anesthésie générale, vous serez complètement inconscient. Parfois, une anesthésie locale engourdit une certaine zone de votre corps et le chirurgien procède à l'opération sans que le patient ne ressente de douleur. L’hypno-sédation combine l’hypnose à une sédation intraveineuse consciente et une anesthésie locale.

La chirurgie esthétique n’est généralement pas remboursée par le système national de santé mais certaines procédures peuvent être au moins partiellement prises en charge par l'assurance maladie nationale ou complémentaire. Alors, dans quels cas pouvez-vous bénéficier d'une couverture ? Tout d'abord, il faut distinguer la chirurgie réparatrice ou reconstructive de la chirurgie purement esthétique.

La règle d'or est claire pour le système de santé national. La première catégorie (chirurgie réparatrice) est réalisée pour restaurer ou réparer une partie du corps. En tant que tel, la procédure être couverte par l'assurance-maladie nationale.

La chirurgie plastique effectuée pour corriger un défaut naturel causant de véritables dommages psychologiques peut entrer dans cette catégorie, si elle est approuvée par un comité d'examen médical. Le système national de santé fournit une liste clairement définie des procédures et des conditions qui bénéficient d'une couverture complète, à l'exclusion des frais supplémentaires facturés par les professionnels de la santé.

Quel âge avoir pour être un bon candidat pour la chirurgie esthétique? Les chirurgiens opèrent des patients de tous âges. Si vous êtes prêt à changer votre apparence, que vous soyez un adolescent ou une grand-mère, il suffit que votre état de santé vous permette de bénéficier d’une chirurgie esthétique. Cependant pour certaines procédures, il faut attendre l’accomplissement de la phase de croissance (16 ans pour les filles et 18 ans pour les garçons) pour ne pas abolir le résultat.

Un assistant prend contact avec le patient dès l'arrivée à l’aéroport. Quelle que soit la durée du séjour, les patients bénéficient d’un hébergement dans un hôtel luxueux. Le jour de la chirurgie, l’assistant se charge de transférer le patient à la clinique.

C’est le chirurgien qui détermine, ensuite, la durée du séjour postopératoire à la clinique. Enfin, le patient peut rester à l’hôtel durant la phase de convalescence. Si son état de santé le permet, il peut profiter d’un séjour touristique.

Après le départ à son pays, le patient bénéficie de l’assistance de son chirurgien tout au long de sa période de convalescence. Un suivi postopératoire est essentiel pour une meilleure guérison.

Suiviez, donc, les instructions de votre chirurgien après votre sortie de la clinique. Prenez les médicaments prescrits, faites attention aux complications potentielles et informez-le en cas de doute.

Il faut plusieurs mois pour voir les résultats définitifs de l'augmentation mammaire, et les femmes doivent être préparées à ce processus. Aussi difficile que cela puisse être d'attendre, l'attente en vaudra la peine. Après l'augmentation mammaire, vos seins vont progressivement changer d’aspect et de taille.

Après quelques jours, les muscles de votre poitrine commenceront à se détendre et vos seins prendront progressivement une position plus naturelle sur la paroi thoracique. Puis à fur et à mesure que l’enflure s’estompe, les seins prendront la taille que vous attendiez de votre chirurgie. Le processus de convalescence peut prendre jusqu’à 3 mois.

Les patientes doivent commencer à marcher légèrement immédiatement après la chirurgie rien de pénible, juste de courtes promenades. Une marche pendant 30 minutes aide à prévenir les caillots sanguins.

Après deux semaines, les patientes peuvent commencer un cardio plus intense. Au bout d'un mois, les patientes peuvent reprendre la plupart des exercices, sauf le sport à forte intensité. Après six semaines, les patientes seront guéries et peuvent reprendre tous les exercices sportifs.

Le résultat final d’une chirurgie esthétique prend du temps pour apparaitre. Ceci dépend de la procédure, de la technique de réalisation, de l’âge du patient et de la qualité de la peau.

Le patient peut constater un changement immédiat après la procédure. Toutefois, les gonflements et les ecchymoses cacheront le rendu final et prendront plusieurs semaines pour s’estomper. C’est à partir du troisième mois que le résultat souhaité commence à s’afficher.

Les cicatrices laissées par la chirurgie esthétique semblent souvent rouges ou décolorées au début, puis s'estompent progressivement à mesure que l'incision guérit.

Finalement, la peau sur les bords de la plaie se rassemble pour former une ligne pâle et mince en quelques semaines. Après 12 mois la cicatrice commence à retrouver un aspect complètement invisible. Il y a quelques facteurs qui influencent la guérison et l’aspect des cicatrices à savoir la qualité de la peau, la profondeur de l’incision et la taille de la plaie.